formationespritgagnant@gmail.com lundi - Dimanche 8:00 - 20:00

Les dangers de la malbouffe : 5 conseils pour lutter

Les dangers de la malbouffe : 5 conseils pour lutter

Dans cet article, vous allez découvrir les dangers de la malbouffe et ensuite comment lutter contre cela.

L’alimentation actuelle est très industrialisée, il faut bien savoir que ce n’est pas l’industrie qui est la cause du problème de malbouffe.

En effet, l’industrie est capable de produire un repas sans danger pour votre santé.

Malheureusement, c’est la recherche constante de rentabilité qui pousse les industriels à proposer un produit moins bien pour la santé.

C’est donc pour lutter contre les dangers de la malbouffe que je vous propose cet article.

Vous allez découvrir dans 4 conseils pour éviter la malbouffe et rester en bonne santé.

Premier conseil : Éviter les calories creuses pour lutter contre les dangers de la malbouffe.

Les calories creuses, on les retrouve souvent dans les plats préparés.

Ceux types de plats ont souvent pour but de proposer aux clients un repas, mais avec une très grande rentabilité pour le producteur.

Je vous assure que la partie nutriment, santé pour le corps est souvent négligée,.

Vous devez donc absolument éviter ce genre de repas qui ne contient généralement uniquement de calories que votre organisme n’a que faire.

Prenez votre temps dans l’élaboration de vos repas et évitez au maximum de vous laisser tenter par la malbouffe.

Deuxième conseil : Lutter contre les carences :

Les carences nutritionnelles touchent aujourd’hui de plus en plus de personne dans le monde.

En particulier dans les pays développés où la population est plus exposée par le changement alimentaire.

Parmi les carences il y a les carences en fer qui provoque une perte de vitalité, fatigue, etc..

Pour lutter contre cela vous devez absolument augmenter votre consommation d’aliment contenant du fer par exemple les haricots, les lentilles et le quinoa.

Ensuite il faut aider votre corps à assimiler le fer.

Donc il vous faudra manger des aliments qui sont riches en vitamines C comme les oranges, cassis et persils, etc….

Troisième conseil : Choisissez votre carburant

Avez-vous déjà essayé de mettre du sans-plomb dans une voiture diesel ?

Je ne pense pas, car vous savez que cela n’est pas conseillé pour votre voiture.

Alors pourquoi vous le faites pour votre corps.

Je veux dire qu’il y a des aliments dont vous savez que cela n’est pas bon pour votre corps surtout en grande quantité.

Alors pourquoi continuez-vous à le manger.

Il est temps aujourd’hui d’appliquer la même logique pour votre corps.

C’est-à-dire que choisir de bons aliments pour vous alimenter.

Vous devez maintenant choisir les aliments que votre corps est programmé à recevoir.

Dans le but de lutter contre les dangers de la malbouffe.

D’ailleurs pour vous donner une bonne base pour démarrer une bonne alimentation vous devez vous concentrer sur le rapport suivant.

Equilibre alimentaire :

Votre alimentation doit être de 70 % d’origine végétale et de 30 % d’origine animale.

Ensuite vous devez absolument réduire votre consommation de produit laitier.

Tout simplement, car tous les animaux arrêtent de boire du lait à l’âge adulte pourquoi nous continuions de le faire ?

Il n’y a donc aucun intérêt d’ingérer des doses massives d’IGF1 et de caséine.

À moins que vous ne souhaitiez nourrir les potentielles cellules cancéreuses qui en raffolent.

dangers de la malbouffe

Pour votre information : L’IGF-1 est un facteur de prolifération et de différenciation cellulaire produit naturellement par l’organisme.

Comme les tumeurs cancéreuses résultent justement d’une prolifération anarchique des cellules, il apparait légitime de s’interroger sur la participation de l’IGF1 contenu dans les produits laitiers au développement des cancers.

Vous devez également savoir qu’au niveau de l’intestin, la protéine du lait – la caséine – augmente la perméabilité de la muqueuse intestinale,

ce qui favorise le passage des toxines.

lorsque les enzymes et la flore n’arrive pas à dégrader la caséine,

La caséine se transforme en casomorphine à l’origine des réponses immunitaires inflammatoires,

En particulier au niveau ostéo-articulaire.

Autre point, la caséine favorise l’apparition des cancers de la prostate, du sein, ou de l’utérus.

Toutefois vous pouvez sans problème continuer à consommer du fromage de chèvre, de brebis et le fromage de vache à pâte dure. Qui contient très peu de lactose.

Quatrièmes conseils : Faites du sport ne soyez pas sédentaire.

Avec l’arrivée des nouvelles technologies, nous devenons de plus en plus paresseux.

Aujourd’hui même pour acheter notre repas nous pouvons le faire depuis note canapé.

Il faut donc redoubler d’effort pour être en activité.

Vous devez donc essayer de faire un minimum d’activité chaque jour pour rester en forme.

Vous devez absolument vous éloigner au maximum des consoles de jeu et de la télévision.

Des études ont montré que ce type d’activité était néfaste pour la créativité et à l’attention.

Vous devez donc essayer au maximum de trouver une activité physique qui vous plait dans le but d’en faire régulièrement

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu